Nord–Kivu: au moins 30 civils tués à Lubero

La communauté Hutu a décrété 4 jours de deuil ce lundi 28 novembre 2016, à la suite du massacre d’une trentaine de civils à Luhanga dans le territoire de Lubero.

Ce massacre perpétré le weekend dernier est attribué aux miliciens Mai-Mai Mazembe. L’ONG CEPADHO qualifie cet acte de violation grave du droit international. 

Elle appelle l’auditeur supérieur militaire à ouvrir une action publique contre tous les responsables de sécurité militaire et civile pour n’avoir pas sécurisé la population.

Comment analyser cette situation ?

Participent au débat de ce soir:

-Bokele Djoy, Administrateur du territoire de Lubero au Nord-Kivu.

-Me Omar Kavota, Coordonnateur et directeur exécutif du Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (Cepadho).

-Nicaise Kibelbel, Journaliste d’investigation basé au Nord-Kivu.

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à dec@radiookapi.net ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

Téléchargez et réécoutez cette émission ici : /sites/default/files/2016-11/28112016-a-f-dec-massacrealubero-00.mp3

 

Mots-clés populaires

RDC (263)
Cenco (95)
Dialogue (92)
Ceni (56)
Beni (45)
FARDC (45)
Léopards (38)
Police (37)
CAN 2017 (33)
Kinshasa (27)
Division I (25)
Monusco (25)
Ituri (25)
Elections (24)