Nord–Kivu: au moins 30 civils tués à Lubero

La communauté Hutu a décrété 4 jours de deuil ce lundi 28 novembre 2016, à la suite du massacre d’une trentaine de civils à Luhanga dans le territoire de Lubero.

Ce massacre perpétré le weekend dernier est attribué aux miliciens Mai-Mai Mazembe. L’ONG CEPADHO qualifie cet acte de violation grave du droit international. 

Elle appelle l’auditeur supérieur militaire à ouvrir une action publique contre tous les responsables de sécurité militaire et civile pour n’avoir pas sécurisé la population.

Comment analyser cette situation ?

Participent au débat de ce soir:

-Bokele Djoy, Administrateur du territoire de Lubero au Nord-Kivu.

-Me Omar Kavota, Coordonnateur et directeur exécutif du Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (Cepadho).

-Nicaise Kibelbel, Journaliste d’investigation basé au Nord-Kivu.

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à dec@radiookapi.net ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

Téléchargez et réécoutez cette émission ici : /sites/default/files/2016-11/28112016-a-f-dec-massacrealubero-00.mp3

 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (300)
Cenco (129)
CAN 2017 (83)
Ceni (72)
Dialogue (63)
Léopards (53)
FARDC (50)
UDPS (33)
Beni (32)
Monusco (31)
Elections (28)
Tanganyika (22)
Ituri (22)
Police (21)