Le maire de Goma accusé d'interdire la sensibilisation pour l’enrôlement des électeurs

Le Rassemblement de l’opposition accuse le maire de Goma (Nord-Kivu) de lui interdire de sensibiliser la population à l’opération d’enrôlement des électeurs.

Mardi 10 janvier, le coordonnateur provincial-adjoint de cette plate-forme, Christian Badose, a déploré la mesure de l’autorité urbaine qui, selon lui, va à l’encontre de l’appel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Le vice-président de la commission électorale, Norbert Basengezi a exhorté, lundi dernier, les acteurs socio-politiques du Nord-Kivu à sensibiliser les habitants pour qu’ils s’enrôlent « massivement ».

«Le vice-président de la CENI nous interpelle d’aller sensibiliser la population d’aller s’enrôler massivement pour que nous puissions aller vers une compétition électorale. Mais, le Rassemblement a écrit au maire depuis le samedi pour parler de l’accord de la CENCO et sa mise en œuvre ainsi que pour sensibiliser la population d’aller s’enrôler massivement. Mais sans aucun motif, le maire interdit  que nous puissions faire ça», s’est plaint Christian Badose.

Pour sa part, le maire de Goma, Malere Mamichou, explique que la demande du Rassemblement de l’opposition n’avait pas de rapport avec la sensibilisation des électeurs.

La plateforme de l’opposition, indique-t-elle, a plutôt sollicité l’organisation d’une matinée politique à Goma.

L’opération d’enrôlement des électeurs avait été lancée en décembre dernier à Goma. Quatre millions de personnes sont attendues sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu, avait révélé le gouverneur Julien Paluku.

Ce dernier avait également appelé les groupes armés congolais à déposer les armes pour faciliter le processus électoral.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (269)
Cenco (99)
Dialogue (86)
Ceni (59)
FARDC (45)
Beni (43)
CAN 2017 (39)
Léopards (38)
Police (35)
Kinshasa (27)
Ituri (25)
Monusco (24)
Division I (24)
Elections (23)