RDC: 4 jours de discussions en vue d’un consensus définitif sur la transition

Les travaux sur les arrangements politiques particuliers ont débuté, mercredi 11 janvier au Centre interdiocésain à Kinshasa, entre les parties prenantes aux échanges directs. A travers ces discussions, la Majorité présidentielle (MP), le Rassemblement de l'opposition et le Front pour le respect de la constitution vont, durant quatre jours, harmoniser leurs points de vue sur la formation du gouvernement de transition, la mise en place du Conseil national de suivi et le chronogramme de la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre.

Les participants à ces travaux devront discuter notamment sur la redynamisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le renouvellement des membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC).

Le coordonnateur de l’Alternance pour la République (AR), plateforme politique membre du Rassemblement de l'opposition, Delly Sessanga a assuré qu’un compromis serait trouvé à l’issue de ces discussions:

«Aujourd’hui, on découvre les propositions de tout le monde. Demain, on va reprendre de pleins pieds le sujet et nous allons pouvoir avancer.  Ça avance bien parce que tout le monde a fait ses propositions, y compris ceux qui n’ont pas signé comme le Front. Ça augure que nous aurons un accord réellement inclusif avec l’implication de toutes les parties prenantes».

Il a également invité la population à compter sur le Rassemblement qui, au cours de ces discussions, fera preuve de maturité et sera à la hauteur de ses attentes.

Les travaux du Centre interdiocésain vont se poursuive en plénière ce jeudi.

La Majorité présidentielle et le Rassemblement ne s’accordent pas encore sur la taille du futur gouvernement. Le camp du président Kabila propose une équipe gouvernementale constituée de soixante membres, alors que celui d’Etienne Tshisekedi en suggère quarante-cinq.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires