Sud-Kivu: plus de 10 morts dans des combats entre deux groupes Maï-Maï

Des sources de la société civile indiquent que quatre personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées mercredi 15 février dans les combats qui opposent deux groupes Maï-Maï dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu.

Les hommes fidèles au général autoproclamé Kazimu du groupe Raïa Mutomboki Ndarumanga font face à ceux de son rival Raïa Mutomboki Maheshe.

Des sources locales rapportent que la veille, le chef rebelle Raïa Maheshe a tiré à bout portant sur une cinquantaine de paysans qui revenaient des champs. Le chef milicien suspectait ces villageois de l’avoir "trahi" dans son combat avec Kazimu.

Des responsables militaires à Walungu font état de la mort de neuf morts.

Les deux milices se disputent depuis plusieurs années le contrôle des sites d’exploitation minière.
 

Sondage

Mots-clés populaires