Lubumbashi: une centaine d’agents observent un arrêt de travail à la TMB

Une centaine d’agents de la Trust Merchant Bank (TMB) à Lubumbashi observent depuis mardi 14 février un arrêt de travail. Ils ont manifesté le même jour devant leurs bureaux pour protester contre de «mauvaises conditions de travail».

Ces agents accusent leur employeur d’avoir supprimé brusquement le paiement des primes et des « avantages » mensuels.

«Nous recevons un avantage le 10 de chaque mois. Un avantage qui a toujours été régulier. Le 10 de ce mois-ci, on nous apprend officieusement qu’on a coupé cet avantage. Nous, agents, nous sommes dehors. Nous avons vu l’employeur qui nous dit que c’est catégorique qu’on a coupé pour des raisons économiques», s’est plaint un représentant des travailleurs de la TMB, qui ne précise pas de quel avantage il s’agit.

Les agents en colère dénoncent également l’absence d’une délégation syndicale au sein de l’entreprise, de la fiche de paie ainsi que la suppression des droits liés aux heures supplémentaires.

«Nous n’avons pas eu de contrats. Il n’y a pas de barème salarial. Vous allez trouver ici à la TMB un chef d’agence qui est payé moins que son agent. Deux personnes qui ont le même travail mais pas le même salaire. On ne compte pas les heures supplémentaires», a fait savoir le même représentant des travailleurs.

Contacté par Radio Okapi, l’administrateur de la TMB, Yannick Mbayo, n’a pas souhaité commenter cette situation.

Il a cependant affirmé que les opérations se déroulent normalement au sein de la banque malgré ce mouvement de protestation des agents.

Seuls deux guichets de la TMB ont fonctionné mardi dans la ville de Lubumbashi suite à ce mouvement des agents.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires