Goma: libération de 17 personnes présentées comme des citoyens rwandais

Dix-sept personnes présentées comme des citoyens rwandais interpellées le 7 février dernier en possession des cartes d’électeurs congolais ont été libérées jeudi 16 février à Goma.

La Direction générale de migration (DGM) qui les avait interpellés les accusait de s’être fait enrôler en RDC alors qu’elles auraient précédemment effectué la traversée de la frontière congolaise en provenance du Rwanda en brandissant les « IRANGA  MUNTU », la carte d’identité rwandaise.

Mais pour le Parquet général de Goma qui a autorisé leur libération, les 17 personnes sont de nationalité congolaise mais elles vivent au Rwanda.

Le parquet explique avoir demandé à la commission électorale de fournir des pièces sur lesquelles elle s’est appuyée pour délivrer à ces 17 personnes des cartes d’électeurs.

Les éléments  présentés par la commission électorale sont des anciennes cartes d’électeurs de 2010 et 2011 pour toutes ces personnes. Ce qui, selon le parquet, prouve que ces personnes s’étaient également fait enrôler lors des précédentes échéances électorales.

Les 17 personnes ont été relâchées sans condition dix jours après leur détention, fait savoir le parquet de Goma.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires