Procès des présumés ADF: le maire de Beni auditionné par la cour militaire

Le maire de Beni, Nyonyi Bwabakawa, a été auditionné jeudi 16 février par la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu comme renseignant dans le procès des présumés rebelles ADF.

Un prévenu présumé ADF, Amuli Banza Suleyman, l’avait cité comme collaborateur de ce groupe armé, déclarant que M. Bwanakawa aurait pris contact avec un chef de la rébellion pour négocier la fin des massacres des civils à Beni. Ces accusations ont été rejetées par le maire.

Dans sa déposition, le maire de Beni a parlé d'un message téléphonique qu’il a reçu de la part des présumés ADF qui sollicitaient une négociation avec lui en brousse.  Un rapport avait été fait à sa hiérarchie et aux services de sécurité, a-t-il déclaré. Cette version a été soutenue au cours de l’audience par le ministère public.

Des sources judiciaires rapportent qu’avant sa confrontation avec le maire de Beni, le prévenu Amuli Banza a également exigé la comparution du général Muhindo Akili Mundos, commandant de la 31e brigade de l’armée congolaise, l’accusant d'être un collaborateur des ADF.

Le président de la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu aurait demandé au greffier d'établir un mandat de comparution de cet officier des FARDC en qualité de renseignant.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Mots-clés populaires

RDC (139)
Kasaï (77)
FARDC (59)
Ceni (48)
Monusco (44)
Beni (38)
Cenco (30)
Onu (30)
UDPS (28)
Linafoot (27)
Division I (26)
Kananga (21)
Kinshasa (21)