La Prospérité : «Déblocage des discussions directes. Félix Tshisekedi cherche à rencontrer Joseph Kabila»

Revue de presse du vendredi 17 mars 2017.

La presse parue vendredi 17 mars revient sur la reprise, la veille, des travaux sur l’arrangement particulier au centre interdiocésain. Une reprise « de tous les espoirs », s’enthousiasme La Prospérité qui titre : «Félix Tshisekedi cherche à rencontrer Joseph Kabila».

Félix Tshisekedi, veut rencontrer le président Kabila afin que toutes les divergences soient vidées, annonce le quotidien qui parle de cinq points de discorde.

Deux points existaient déjà avant la mort d’Etienne Tshisekedi. A l’aube du 28 janvier, c’est le mode de désignation du futur premier ministre et le rôle de la CENCO après les discussions directes qui opposaient diablement les parties prenantes, rappelle le canard.

A présent, il va falloir y ajouter la répartition des postes ministériels entre les composantes, le chronogramme de l’application de l’accord et la remise sur la table des discussions de la question de la succession d’Etienne Tshisekedi à la tête du Conseil national de suivi de l’accord. Cette dernière suggestion est soulevée par la MP et le Front pour le respect de la constitution.

Mais la proposition de Félix Tshisekedi de rencontrer Joseph Kabila a été rejetée par la majorité présidentielle, informe Actualité.cd qui cite l’Abbé Donatien Nshole.

Le mode de désignation du premier ministre était le seul point ayant fait l’objet d’analyse à la reprise des travaux au centre interdiocésain, ajoute ce site d’informations.

A ce sujet, renchérit 7sur7.cd, la MP et le Rassemblement sont restés divisés. Pour tenter de trouver une solution à ce problème, le site annonce : « la proposition de la CENCO attendue ce vendredi ».

Abondant dans le même sens, L’Avenir enchaine : « la CENCO rappelle la classe politique à l’ordre » en les invitant à « aller de l’avant le plus rapidement possible ».

«Il est curieux et inadmissible de voir que les travaux de l’arrangement particulier prennent plus de temps que ceux consacrés à l’élaboration et à l’adoption de l’accord proprement dit. Il n’est pas normal que les négociateurs s’enlisent sur des questions du partage du pouvoir. Oubliant ainsi que la finalité principale de l’accord consiste en l’organisation des élections dans le délai. Le peuple congolais est à bout de patience », s’indigne Mgr Utembi que cite le quotidien L’Avenir.

Et pour faire avancer les travaux du centre interdiocésain, « La Cenco restera attentive pour dénoncer toute manœuvre dilatoire », lance Cas-info.ca. Premier acte posé dans le sens de faire avancer les travaux, Mgr Utembi renvoie Olenghankoy derrière Félix Tshisekedi », fait valoir Le Phare.

Pour le numéro un de la CENCO, la dissidence qui a failli faire voler en éclats cette famille politique et retardé inutilement les travaux de toilettage de l’arrangement Particulier appartient désormais à l’histoire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (117)
Ceni (87)
Kasaï (64)
Elections (64)
FARDC (62)
Police (48)
Monusco (43)
Beni (40)
Onu (39)
Kinshasa (36)
CNSA (32)
Léopards (24)
Lucha (23)
élection (23)
Goma (22)