Rutshuru: l’ONG VPD s’inquiète des conditions de vie des déplacés de Kiwanja

L’ONG Volontaire pour la paix et le développement (VPD) s’inquiète de la situation de plusieurs milliers de déplacés vivant à Kiwanja et dans les localités environnantes à Rutshuru (Nord-Kivu).

A en croire son coordonnateur, Emmanuel Kanyabwisha, ces personnes, estimées à 30 000, ont fui leurs localités depuis le mois de novembre 2016 et ne bénéficient d’aucune assistance.

«Nous demandons au gouvernement de nous aider à restaurer la paix à Nyanzale dans la chefferie de Bwito, à Luhanga, Miriki et Buleusa là où ils sont venus», a-t-il indiqué lundi à Radio Okapi.  

Ces familles ont fui ces localités à la suite des massacres perpétrés par des hommes armés.

Mots-clés populaires