Nord-Kivu: les FARDC délogent deux groupes armés de Kasuho

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé, vendredi 31 mars, les Maï-Maï NDC/Rénové et Mazembe du village Kasuho, en territoire de Lubero (Nord-Kivu).

La société civile parle d’un homme tué par balle perdue et quelques habitations ainsi que des stocks de commerce pillés au terme de ces accrochages. Les miliciens, eux, ont fui vers la brousse.

Selon les mêmes sources, la situation sécuritaire reste tendue à Kasuho, pour l’instant, vidé de la plus part de ses habitants dont les uns se sont rués vers la brousse et les autres ont pris la direction de Kaheri et Lubero-centre.

Pour le mwami Eugène Mabruki, ce samedi matin, la situation reste tendue dans le village Kasuho.

La société civile locale renseigne que les miliciens délogés avaient installé, depuis une semaine, leurs camps dans le village Kasuho sans un motif clair.

«Le commandement de l’armé a du redéployer un renfort des militaires FARDC», a dit l’administrateur du territoire de Lubero, Bokele Joy.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires