Après la rencontre avec Maman Sidikou, Pierre Lumbi : «Nous nous sommes mis d’accord sur la compréhension de l’accord de la Saint Sylvestre»

Une délégation du Rassemblement de l’opposition conduite par Pierre Lumbi a échangé dimanche 16 avril à Kinshasa, avec le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Maman Sidikou.

Cette rencontre est intervenue après un malentendu entre les deux parties à propos de la déclaration de M. Sidikou à la sortie d’une audience que lui a accordée la veille le nouveau Premier ministre Bruno Tshibala. Selon le Rassemblement, M. Sidikou aurait déclaré « à titre personnel » que les Nations unies avaient pris acte de la nomination de Bruno Tshibala au poste de Premier ministre.

«Je peux vous dire que l’incident est clos. Nous nous sommes mis d’accord sur la compréhension de l’accord de la Saint Sylvestre mais aussi de la résolution 2348.  Ce que l’accord doit être appliqué dans son intégralité et tout le monde doit respecter la résolution 2348», a déclaré à Radio Okapi le président du conseil des sages de cette plate-forme de l’opposition, Pierre Lumbi, après l’échange entre la délégation du Rassemblement qu’il conduisait et le chef de la MONUSCO.

Radio Okapi : Qu’est-ce-que vous vous êtes dits avec le chef de la MONUSCO ?

Pierre Lumbi : Pendant deux heures, nous avons fait le tour des problèmes que connaît le pays. Notamment en ce qui concerne l’accord [du 31 décembre 2016] et, bien entendu, sur ce que l’on peut considérer comme l’incident d’hier. Donc, un malentendu sur sa communication.

Vous avez qualifié la déclaration de Maman Sidikou de «personnelle», estimant qu’elle va à l’encontre de la résolution 2348 du Conseil de sécurité de l’ONU, aux déclarations de l’Union africaine, de son président et de l’Union  européenne. Vous êtes mêmes allés plus loin pour dire que cette déclaration énervait le peuple congolais. Avez-vous trouvé un compromis lors de votre échange ?

Bien entendu. Aujourd’hui, nous en avons parlé avec beaucoup de franchise, de sincérité et surtout beaucoup d’humilité. Et, je peux vous dire que l’incident est clos. Nous nous sommes mis d’accord sur la compréhension de l’accord de la Saint Sylvestre mais aussi de la résolution 2348.  L’accord doit être appliqué dans son intégralité et tout le monde doit respecter la résolution 2348. Pour le reste, je crois que le Représentant spécial lui-même aura l’occasion de vous le dire.

Quelles sont les vérités que vous vous êtes dites réellement ?

Nous avons parlé avec beaucoup d’humilité et nous nous sommes entendus. Il n’y a plus de malentendu parce que nous nous sommes mis d’accord pour que cet accord-là soit appliqué dans son intégralité et en respectant la résolution 2348. C’est clair.

Propos recueillis par Innocent Olenga.

Vous pouvez écouter cet entretien dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-04/17042017-p-f-kinshasainvite_pierre_lumbi_web.mp3

 

Mots-clés populaires