Consultation SADC-Rassemblement : le camp Félix Tshisekedi refuse d’être reçu avec celui d’Olenghankoy

Une délégation de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) séjourne à Kinshasa dans le cadre du suivi de la situation politique en RDC. Conduite par le ministre tanzanien des Affaires Etrangères, elle devrait recevoir les deux ailes du Rassemblement jeudi 20 avril. Le camp de Félix Tshisekedi a refusé d’être reçu au même moment que celui d’Olenghankoy.

Selon Jean-Bertrand Ewanga, membre du Rassemblement dirigé par Félix Tshisekedi, le fait de vouloir recevoir les deux ailes du « Rassemblement ensemble est une insulte ».

« Nous avons semblé vivre une confusion. Ou c’est la SADC qui tombe dans la confusion et dans le piège de la Majorité, en entretenant deux Rassemblements, ou alors ils ne sont pas venus conformément à l’accord du 31 décembre, reconnu par elle-même la SADC, l’Union africaine et le Conseil de sécurité », a regretté Jean6bertrand Ewanga.

Il dit croire que si la SADC doit venir au secours de notre pays, « c’est pour la mise en application de l’accord de la Saint Sylvestre».

Cap vers les élections

De son côté, le Rassemblement de Joseph Olenghankoy minimise l’incident. Il estime que l’important est d’amener le peuple aux élections tel que recommandé par Etienne Tshisekedi.

« Au-delà de ce qu’est la politique, ce sont nos frères et sœurs, on est ensemble.  Ce qui est plus important c’est le Congo, et les élections. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Ce qui est de fondamental c’est la recommandation d’Etienne Tshisekedi qui nous a demandé de dialoguer pour amener notre peuple aux élections », rappelle Joseph Olenghankoy.
Il tacle en même temps certains cadres du Rassemblement.
« Parmi nous, il y a ceux qu’on appelle les dissidents, mais qui ne sont pas totalement intégrés dans l’opposition, mais qui sont entre l’opposition et la mouvance présidentielle », note le président des FONUS.
Bien avant de recevoir le Rassemblement de l’aile Olenghankoy, la délégation de la SADC a reçu la Majorité présidentielle (MP) et la société civile.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires