La CENCO critique la nomination du nouveau Premier ministre

Les évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont estimé vendredi 21 avril 2017, dans une déclaration à Kinshasa, que la désignation du nouveau Premier ministre est une "entorse" à l’accord de la Saint Sylvestre. 

La CENCO critique la nomination de Bruno Tshibala comme Premier ministre sans consultation préalable du chef de la délégation du Rassemblement aux négociations entre le pouvoir et l'opposition.

Les évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont estimé vendredi 21 avril 2017, dans une déclaration à Kinshasa, que la désignation du nouveau Premier ministre est une "entorse" à l’accord de la Saint Sylvestre. 

La CENCO critique la nomination de Bruno Tshibala comme Premier ministre sans consultation préalable du chef de la délégation du Rassemblement aux négociations entre le pouvoir et l'opposition.

Les évêques appellent à l'application intégrale de l'accord du 31 décembre 2016.

Comment analyser cette déclaration de la CENCO ?

Les débatteurs de ce soir sont :

-Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

-Emery Okundji, Député national de l’opposition et secrétaire général des Fonus, parti politique membre du Rassemblement.

-Professeur Félicien Kabamba, Professeur et chercheur au Centre d’études politiques de l’Université de Kinshasa.

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à dec@radiookapi.net ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

Réécoutez cette émission ici : /sites/default/files/2017-04/24042017-dec-cenco_critique_nomination_bruno_tshibala-00_.mp3

Sondage

Mots-clés populaires