Pweto: l’activité économique ralentie depuis la fermeture d’une entreprise minière

Les activités économiques tournent au ralenti dans le territoire de Pweto depuis une année suite à la fermeture de l’entreprise  minière Anvil mining Congo qui exploitait depuis 2015 du cuivre à la carrière de Kapulo. Une carrière minière située à 60 km de la cité de Pweto.

D’après des opérateurs économiques contactés par Radio Okapi, la fermeture de cette usine a entraîné également la suspension des activités de plusieurs petites et moyennes qui travaillaient en sous-traitance avec Anvil mining Congo.

Conséquence : en plus des 500 employés de l’entreprise minière, de dizaines d’autres personnes qui travaillaient dans des entreprises de sous-traitance ont perdu leur emploi.

Plusieurs banques et hôtels basés à Pweto affirment avoir perdu leur clientèle à cause de la fermeture de l’entreprise minière.

Il y a une année quand Anvil mining Congo avait fermé son usine à Pweto, elle avait expliqué sa décision par la situation politique instable et la chute des cours  des métaux  sur le  marché mondial.

Le chef  d’antenne  des services  des mines  du territoire  de Pweto appelle les autorités nationales à libéraliser l’exploitation artisanale du cuivre à  Pweto afin de « créer  une  classe moyenne » et ainsi  relancer le développement économique de ce territoire du Haut-Katanga. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Mots-clés populaires