La fin du régime Mobutu en 5 vidéos

Entre octobre 1996 (date du début de la rébellion de l’AFDL) et mai 1997, plusieurs événements se sont succédé au Zaïre. Le retour triomphal de Mobutu à Kinshasa en décembre 1996 et son départ du pouvoir le 16 mai 1997 sont les moments forts de cette séquence qui s’est conclue par la fin d’un régime de 32 ans. Nous vous proposons quelques vidéos de cette période très mouvementée de l’histoire politique du Zaïre, devenu République démocratique du Congo après le renversement de Mobutu.  

Le retour triomphal 

Décembre 1996. Après une absence de quatre mois pour des soins médicaux en Europe, le président Mobutu rentre à Kinshasa. Il est accueilli triomphalement. Des milliers de personnes se sont attroupées le long de principales artères de la ville pour voir passer le président. « Contre l’avis de mes médecins, j’ai décidé d’interrompre mon séjour en France et de revenir pour suivre ma convalescence dans mon pays. Voilà que les ennemis de notre peuple choisissent le moment où je suis terrassé par la maladie pour me poignarder dans le dos », déclare le président ému aux larmes quand il évoque l’intégrité du territoire zaïrois.  La rébellion de l’AFDL lancée en octobre occupe déjà une bonne partie du pays.

Dernier gouvernement  

Avril 1997. Le général Likulia est nommé Premier ministre. Il forme un gouvernement « de salut public » et promet de défendre la ville de Kinshasa contre les rebelles de l’AFDL qui occupent déjà les 75% du territoire national.

« Nous défendrons la ville de Kinshasa à mort », lance le nouveau Premier ministre.

Le message de Bill Clinton  

Avril 1997. Une délégation américaine conduite par l’ambassadeur Bill Richardson apporte au président Mobutu un message de son homologue Bill Clinton qui lui demande de discuter avec l’AFDL. La même délégation se rendra à Lubumbashi rencontrer Laurent Désiré Kabila, leader de la rébellion, pour le convaincre de rencontrer Mobutu.

Outenika  

Mai 1997. Après plusieurs semaines de tractations, Mobutu et Kabila finissent par accepter de se rencontre sur le bateau sud-africain Outenika au large de Pointe noire (Congo-Brazzaville) sous la médiation de Nelson Mandela. L’intervention du sage sud-africain ne réussira cependant pas à faire aboutir ces négociations censées permettre une sortie honorable au président Mobutu.

La Fin  

16 mai 1997. Après l'échec des négociations de l'Outenika et sous la pression grandissante des forces rebelles qui sont aux portes de la ville de Kinshasa, Mobutu quitte le pouvoir. Il s’envole pour Gbadolité d’où il se rendra au Togo puis au Maroc. Les troupes rebelles entrent dans la capitale le 17 mai. Laurent Désiré Mobutu se proclame président de la République.

Extrait du documentaire de Thierry Michel « Mobutu, Roi du Zaïre ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Mots-clés populaires