Mbandaka: des élèves sensibilisés sur les préventions contre le VIH/Sida

A Mbandaka, chef-lieu de l’Equateur, l’UNICEF et le Programme national de la santé de l’adolescent (PNSA) sensibilisent, depuis mercredi 10 mai, les élèves sur les moyens de prévention contre le VIH/Sida.

Ces organisations disent avoir choisi cette catégorie sociale suite aux indicateurs du PNLS (Programme national de lutte contre le sida) qui, en 2016, a montré qu’à Mbandaka, le VIH/SIDA touche 1,2 % des jeunes et adolescents de 15 à 19 ans.

L’objectif pour les organisateurs est d’apporter la meilleure information aux élèves et de les mettre en garde contre les pratiques dangereuses.

«Nous leur parlons aussi des moyens de prévention à savoir : l’abstinence, la fidélité, l’usage des préservatifs et le dépistage volontaire», explique Agneau Elima le chargé de promotion au PNSA à l’Equateur.

Il attribue le taux élevé du VIH/Sida auprès des jeunes de Mbandaka à l’activité sexuelle accrue, à la pauvreté et l’irresponsabilité des parents.

Agneau Elima ajoute qu’après les écoles, cette campagne de sensibilisation va s’étendre aux autres groupes de jeunes de Mbandaka.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Mots-clés populaires