CIRGL: Emmanuel Ramazani appelle à une coalition contre le terrorisme dans la région

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary, appelle les pays de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) à se coaliser contre la nouvelle forme de terrorisme dans la région.

Il a lancé cet appel, vendredi 19 mai, au cours de la XIè réunion ordinaire des chefs des services de renseignements et de sécurité de la CIRGL, tenue à Kinshasa.

Emmanuel Ramazani a également plaidé pour la redynamisation de la cellule de fusion des renseignements des pays membres de la CIRGL.

«Il revient à nos services d’intelligence de sortir davantage de leur carcan et leur isolement pour mutualiser les stratégies et constituer une vaste coalition contre les nouvelles formes émergentes de terrorisme dans notre région», a-t-il recommandé.

Le ministre congolais de l’Intérieur a indiqué que la région des Grands lacs fait désormais face à la montée du terrorisme alors que dans les années antérieurs elle était minée par des groupes armés qui, selon lui, se muent en groupes terroristes.

Emmanuel Shadary a, par ailleurs, réitéré l’appel aux pays de la CIRGL de ne plus laisser courir, sur leurs territoires, ceux qui pilotent des groupes armés ou qui organisent des mouvements terroristes.

Les délégués de tous les pays de la région ont pris part aux assises de Kinshasa, à savoir:  la RCA, le Soudan, le Soudan du Sud, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, la Tanzanie, le Kenya, la RSA, l’Angola, le Congo-Brazzaville et la RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires