Le Potentiel: «Etienne Tshisekedi va être inhumé dans sa concession de la N’Sele»

Revue de presse kinoise du 9 juin 2017. Le sujet sur le compromis trouvé entre le pouvoir public, l’UDPS et la famille d’Etienne Tshisekedi autour du lieu de sépulcre de ce dernier fait la une des journaux et sites kinois.

Le Potentiel rapporte que le président Tshisekedi sera enterré dans la périphérie de la ville de Kinshasa à N’Sele dans une concession familiale.

«C’est la concession du président. La permanence du parti à Limete n’est pas vaste. A la N’Sele, c’est une grande concession qui abritera le cimetière et des bâtiments. C’est un cadre qui sera exploité comme un site touristique, véritable lieu de pèlerinage», affirme Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS.

Etienne Tshisekedi, note le tabloïd, aura droit aux funérailles officielles, après plusieurs mois de tractations, souligne le quotidien. «Un communiqué conjoint du gouvernement, de l’UDPS et de la famille d’Étienne Tshisekedi sera incessamment signé pour fixer la date du rapatriement et du lieu d’exposition de la dépouille qui, probablement, sera le Palais du peuple», peut-on lire dans Le Potentiel.

Le Phare estime que si les deux parties respectent scrupuleusement les nouveaux engagements pris sur les obsèques d’Etienne Tshisekedi, elles vont se garder de faire la moindre déclaration ou de mener la moindre action ou encore d’afficher la moindre attitude de nature à jeter de l’huile sur le feu jusqu’à son inhumation.

Le journal signale que la dépouille du président de l’UDPS est toujours consignée dans une morgue belge.

Selon une source citée par le quotidien, le pouvoir et l’UDPS ont convenu de ne pas se tirer à boulets rouges, jusqu’à nouvel ordre, en vue de « favoriser l’organisation apaisée des obsèques du père de la démocratie congolaise ».

Cette fois, fait remarquer le confrère, le pouvoir et l’UDPS privilégient des pourparlers francs et constructifs en vue de rendre à Etienne Tshisekedi l’hommage qu’il mérite pour tous les services rendus à la Nation, aussi bien en sa qualité de « grand commis de l’Etat ».

La Prospérité redoute que le compromis trouvé entre le pouvoir, l’UDPS et la famille d’Etienne Tshisekedi soit encore mis en cause dans les jours à venir.

Seulement, poursuit le journal, le programme sur les obsèques de l’opposant historique devra être finalisé après la clôture du séminaire du gouvernement en cours à la Cité de l’Union Africaine.

Le tabloïd rappelle que le programme de l’UDPS qui, depuis mai dernier, avait prévu de garder le corps d’Etienne Tshisekedi, une fois arrivé dans la capitale congolaise, à la morgue de l’Hôpital du Cinquantenaire.

« C’est depuis près de cinq mois qu’une réelle fumée blanche jaillit finalement sur ce dossier des funérailles d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, à l’aube de la célébration de la fête de l’indépendance de la RDC », se réjouit La Prospérité.

Pour sa part, L’Avenir attribue le retard pris dans l’organisation des obsèques d’Etienne Tshisekedi à l’UDPS qui, selon le confrère, voulait politiser ces funérailles. Le journal estime que ce retard constitue un signe  de manque de respect à l’égard de cette personnalité politique vu son combat politique.

Le quotidien salue enfin l’implication du gouvernement dans l’organisation annoncée des obsèques d’Etienne Tshisekedi.

Actualite.cd change de chapitre et revient sur la mission de bons offices de la MONUSCO pour l’application de l’accord de la Saint-Sylvestre dans le cadre de la résolution 2348 du conseil de sécurité de l’ONU. Le site titre: « Le Rassemblement et la MP se sont rencontrés mercredi 7 juin autour de Maman Sidikou ».

Actualite.cd indique par ailleurs que le Rassemblement de l’opposition réaffirme sa position ferme sur le respect intégrale de toutes les dispositions de l’accord du 31 décembre 2016.

La résolution 2348 du Conseil de sécurité des Nations Unies, rappelle ce site d’information, impose aux parties prenantes la mise en oeuvre sans délai de l’accord du 31 décembre 2016, en toute bonne foi et dans son intégralité. Elle demande également au Secrétaire Générale des Nations Unies d’activer ses bons offices pour une solution à la crise politique en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (117)
Ceni (92)
Elections (71)
Kasaï (63)
FARDC (60)
Police (49)
Monusco (44)
Beni (40)
Onu (39)
Kinshasa (36)
CNSA (34)
Léopards (26)
élection (25)
Goma (22)