RDC: l’UE appelle à la sensibilisation sur les changements climatiques

Lors d’une conférence de presse vendredi 16 juin à l’occasion des journées de diplomaties vertes, l’ambassadeur de l’Union européenne en RDC, Barth Ouvry, a appelé à une forte sensibilisation sur les changements climatiques.

A cette occasion, l’ambassadeur de l’Union européenne a invité la presse congolaise à mettre plus l’accent sur les questions liées aux changements climatiques, qui affectent tous les pays du monde, afin de sensibiliser davantage les populations.

«L’action climatique reste permanente. Donc, l’Union européenne, qui est très engagée dans ce combat collectif, veut, par le biais la semaine de la diplomatie climatique, relancer l’attention, le dynamisme et l’engagement collectif des pays, des gens», explique Arnold Jacques de Dixmude, chef de section en charge de l’Environnement à l’Union européenne.

Le négociateur pour la convention climat a, quant à lui, mis l’accent sur l’accord de Paris, qui a mis des mécanismes pour faire bénéficier aux pays vulnérables, dont la RDC, des financements pour la lutte contre les effets néfastes de changements climatiques.

Mais y arriver, insiste Tosi Mpanu Mpanu, ce pays a intérêt  à ratifier l’accord de Paris:

 «Si la RDC  ne ratifie pas l’accord d’ici 2020, elle ne va pas faire partie de cette forte dynamique qui envoie au fait un message au monde, en disant: ‘nous sommes prêts dès maintenant à nous engager. Et si la RDC s’engage dans cette démarche-là, les partenaires diront qu’elle est responsable qu’elle a mis sur la table des projets bancables. Et les financements viendront.»    

C’est la troisième année que l’Union européenne organise la semaine de la diplomatie climatique. L’activité tient à relayer les messages lancés lors de la COP 21, en novembre 2015.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires