Tshikapa: l’armée expose «des armes récupérées» auprès des miliciens

Le secteur opérationnel des FARDC dans la province du Kasaï procède depuis samedi 17 juin au stade Kanzala de Tshikapa à l’exposition des armes et engins motorisés. Tous «ces effets de guerre ont été remis volontairement ou récupérés des mains des miliciens» par les forces armées de la RDC, a indiqué la même source.

D’après le porte-parole du secteur opérationnel des FARDC au Grand Kasaï, le lieutenant Anthony Mualushayi, il s’agit d’un échantillon de 678 armes de guerre récupérées: les AK 47, Fall, Misections et 7 lance-roquettes. Il y a aussi les armes de fabrication locale, dont 1550 calibres 12  et 12285 GP. A cela s’ajoutent une dizaine des motos et deux véhicules.

L’exposition durera trois jours. Le lieutenant Anthony Mualushayi précise que cette même opération, débutée à Kananga  dans le Kasaï-Central, va se poursuivre sur tout l'espace kasaïen. Après Tshikapa, ces effets seront exposés respectivement à Mbuji-Mayi dans le Kasaï-Oriental et à Mwene-Ditu, la deuxième ville de la Lomami.

En procédant à cette série d’exposition à travers l’espace Kasaï, selon des sources proches du secteur opérationnel des FARDC, l'idéal est d’encourager la population à se désolidariser d’avec la milice et à cultiver la paix,  gage du développement.

Sur les quatre véhicules exposés à Kananga, deux ont déjà été repris par leurs propriétaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (137)
Kasaï (78)
FARDC (60)
Ceni (48)
Monusco (42)
Beni (39)
Onu (29)
Cenco (28)
Linafoot (28)
UDPS (28)
Division I (27)
Elections (22)
Kinshasa (21)