MONUSCO : LUCHA et FILIMBI demandent le remplacement de Maman Sidikou

Les membres des Mouvements citoyens Filimbi et Lutte pour le changement (LUCHA) demandent le remplacement de Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO. A l’issue d’un échange qu’ils ont eu lundi 19 juin avec le patron de la mission onusienne en RDC, ils lui reprochent notamment « la complaisance dans sa gestion de la situation au Kasaï ».

« Cette position nous l’avons prise depuis le 9 juin avec d’autres mouvements citoyens. Nous avons appelé le secrétaire général des Nations unies à procéder au remplacement de Maman Sidikou, parce que nous avons constaté qu’il y a eu complaisance dans sa manière de gérer les choses, surtout au Kasaï », explique Carbone Beni, membre de Filimbi.

Selon lui, le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC leur a fait savoir « qu’il était bloqué par beaucoup de difficultés ».

« Des contraintes liées au budget. Il nous a fait voir que l’effectif de la MONUSCO ne permet pas qu’il y ait un déploiement au Kasaï. La logistique [pose aussi problème], il faut renforcer en termes de personnel civil et que la machine est lourde », ajoute Carbone Beni.

Maman Sidikou a également démontré à ses interlocuteurs quelques avancées significatives et claires sur la situation au Kasaï.

« Il a promis de multiplier des réunions pour rencontrer le secrétaire général de l’ONU à Kampala et à New-York pour pousser le Conseil de sécurité à lui permettre de mener son travail », rapporte Carbone Beni.

Les explications de Carbone Beni sont à écouter dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-06/web-mouvement_filimbi.mp3

En mai dernier, la LUCHA avait demandé le remplacement « immédiat » de Maman Sidikou à la tête de la MONUSCO. Une demande réitérée, le 11 juin par un autre mouvement citoyen, Filimbi.

« Maman Sidikou ne doit pas être le bouc-émissaire du problème congolais»
 
Le mouvement citoyen « Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo » (NOGEC) pour sa part désapprouve la démarche des FILIMBI et LUCHA qui réclament le remplacement de Maman Sidikou.
 
Pour le président de NOGEC Constant Mutamba, la demande de la LUCHA et FILIMBI est «inappropriée » car, estime-t-il, «il n’appartient pas au numéro 1 de la MONUSCO de régler le problème des congolais ». En réclamant la tête de M. Sidikou suite à un conflit congolais, la LUCHA et FILIMBI font du représentant de l’ONU en RDC un bouc-émissaire, déplore M. Mutamba.  
 
« Maman Sidikou ne doit pas être considéré comme bouc-émissaire d’un problème des Congolais. Ce n’est pas à lui de régler le problème des Congolais. Le problème des Congolais devra être régler par les congolais eux-mêmes» a-t-il soutenu, ajoutant que « la solution à la crise que traverse la RDC passe par le respect, par la classe politique congolaise, des engagements pris et des textes légaux qui régissent le pays ».
 
Vous pouvez écouter la réaction de Constant Mutamba dans cet extrait sonore :

/sites/default/files/2017-06/07._190617-p-f-rencontremamanmouvementscitoyensreactionnojec-web.mp3
 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (137)
Kasaï (78)
FARDC (60)
Ceni (48)
Monusco (42)
Beni (39)
Onu (29)
Cenco (28)
Linafoot (28)
UDPS (28)
Division I (27)
Elections (22)
Kinshasa (21)