Actualite.cd: «RDC: journée ville-morte à demi-teinte»


Revue de presse du mercredi 9 août 2017
 
La presse de Kinshasa s’intéresse à l’appel de la journée ville morte lancé par les partis politiques de l’opposition et la société civile pour exiger la publication du calendrier électoral pour organiser les élections cette année.

Actualite.cd constate que les activités ont tourné au ralenti. Outre quelques commerces qui ont ouvert, certaines boutiques, magasins, bars, postes de télécommunications n’ont pas été opérationnels.
 
Des vendeuses de pain, des mécaniciens, des motards ont exercé leurs activités normalement et même le marché Mariano a été opérationnel, constate le site web d’information. Du côté du Rond-point Bongolo, poursuit le média en ligne, les activités étaient en veilleuse, les transports ont été rares et certains magasins fermés. «Si certains ont suivi le mot d’ordre du Rassemblement, d’autres les boycottent et pensent plutôt à leur survie», conclut Actualité.cd.
 
Cas-info.ca note qu’avec cette ville déclarée morte, «l’opposition est encouragée par la réponse de la population». Pour l’opposition, indique le site web, c’est un signal fort lancé au chef de l’État Joseph Kabila par la population. «Grand merci et bravo au peuple congolais pour la réussite de la ville morte. Ceci nous encourage à continuer le combat jusque à la victoire finale», à tweeté le président du Rassemblement Felix Tshisekedi, malgré les restrictions des réseaux sociaux.
 
Ce constat contraste avec celui fait par Forum des As. «Constat de la 1ere journée ville-morte : pas de grande paralysie hier à Kinshasa», titre le journal. Certes, moins dense que d’ordinaire, reconnait le quotidien, la circulation a, cependant, été régulière sur les principales artères de la capitale. Le tabloïd rend compte du déroulement des activités dans presque tous les coins de la capitale, mais avec une ambiance timide.
 
«Le transport en commun n’a pas été un casse-tête chinois pour les Kinois. Si après 7h00, la circulation a été timide jusqu’aux environs de 11h00, il y a lieu de souligner qu’aux alentours de midi, le transport en commun a repris le rythme normal», affirme Forum des As qui rappelle cette ville morte n’a rien à avoir avec celle que l’opposition organisait à l’époque du Zaïre.

«Journée Ville morte du Rassemblement/Limete: les leçons de la journée ratée », titre Africa News.
Pour le bihebdomadaire, les Congolais en général et les militants du Rassemblement, en particulier, n’ont pas suivi cette consigne. Les administrations publiques et privées ont bel et bien fonctionné, les stations-services, les transports en commun et les marchés aussi.
Contrairement à tout ce qui a été annoncé par l’opposition, la population a vaqué à ses occupations malgré une certaine timidité observée, indique Africa News.
Quant à l’atmosphère dans les grandes villes, elle a été plus ou moins animée que lors des précédentes manifestations du même groupe de l’opposition. Les activités restées fermées semblent l’avoir été par prudence et par peur d’éventuels risques de représailles, conclut le tabloïd.

 L’autre sujet qui intéresse les tabloïds congolais, c’est le report, par la Police, de la présentation de présumés assaillants se réclamant du mouvement Bundu dia Mayala.

La police la reporté pour ce mercredi à 15h la cérémonie de présentation des présumés Bundu Dia Mayala, cérémonie initialement annoncée pour mardi 8 août au commissariat général de la Police nationale congolaise à Kinshasa, rapporte Depeche.cd.
Raison évoquée du report, explique le site web, l’indisponibilité du vice-premier ministre, ministre de l’intérieur Ramazani Shadary.
 
Actualite.cd précise que c’est au total, 44 personnes dont trois femmes arborant-pour certains des bandeaux de couleur rouge- qui étaient prêtes à être présentées au commissariat général de la Police.
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (117)
Ceni (89)
Elections (64)
Kasaï (63)
FARDC (61)
Police (48)
Monusco (43)
Beni (40)
Onu (39)
Kinshasa (36)
CNSA (34)
Léopards (25)
élection (24)
Lucha (22)
Goma (22)