Les parlementaires de la Province Orientale déterminés à ériger les nouvelles provinces


Médard Autsai estime qu'il faut réunir tous les moyens avant d'ériger les quatre nouvelles provinces ©glisvision.e-monsite.com

Le premier ministre et les parlementaires de la Province Orientale sont en pourparlers depuis le mercredi 12 mai à ce sujet. Les parlementaires affirment qu’ils vont ériger quatre nouvelles provinces à la place de l’actuelle Province Orientale dans deux jours ( le 15 mai) comme prévu par la constitution de la République démocratique du Congo. Le gouverneur de la Province Orientale, présent à Kinshasa pour les pourparlers avec le Premier ministre, appelle à la patience.

Dans une déclaration publiée le soir du mercredi 12 mai, tous les parlementaires du Bas Uele sauf un seul, demandent au gouvernement central de se conformer à la constitution en érigeant le district du Bas Uele en province d’ici deux jours.

Ces élus, comme leurs collègues des districts de l’Ituri, du haut Uélé et de la Tshopo se réfèrent aux articles 2 et 226 de la constitution.

Pour le groupe du sénateur Florentin Mokonda, le gouvernement doit tenir compte de la volonté de la population qui a adopté la constitution par referendum. Ce groupe des sénateurs attendu du gouvernement l’application stricte de la constitution, c’est-à-dire l’érection des districts en provinces le 15 mai 2010.

Ils condamnent également ce qu’ils appellent « le silence coupable » du gouvernement sur cette affaire.

Pour le gouverneur de la province orientale, le gouvernement ne s’oppose pas au principe de l’érection des nouvelles provinces, mais il faut encore attendre. Vous pouvez écouter le point de vue du gouverneur Médard Autsai.

Médard Autshai :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Les députés provinciaux de l’Ituri refusent carrément de participer à cette concertation.

Pour eux, l’Ituri deviendra une province le 15 mai.

Sondage

Mots-clés populaires