Walikale: de violents combats entre les FARDC et les FDLR


Militaires FARDC au front (Archives)

D’intenses combats ont opposés, mercredi 16 juin,  les militaires des FARDC aux rebelles rwandais des FDLR dans la région de Kimua, environ 100 kilomètres à l’est de Walikale-centre dans le groupement de Waloa Yungu. 

Le bilan publié par les responsables militaires du Nord-Kivu fait état de: 

  • au moins 11 combattants FDLR tués,
  • la reddition de 15 autres FDLR à la Monuc,
  • 1 militaire FARDC blessé. 

Les FDLR qui avaient été délogés de la région de Kimua après l’intensification des opérations militaires à Walikale, le 1er juin, sont revenus réoccuper leurs anciennes positions. 

Selon les responsables militaires de la 2ème zone opérationnelle des FARDC au Nord-Kivu, ces FDLR ont profité de l’avancée des troupes FARDC vers Ntoto au delà de 40 kilomètres de Kimua pour se réinstaller. 

Les FARDC affirment avoir engagé 3 bataillons pour nettoyer complètement la région de Kimua de la présence de ces combattants hutus rwandais. 

Cette opération militaire a été lancée à Walikale depuis le 1erjuin. 

Et, selon le porte-parole des opérations Amani Leo au Sud et Nord-Kivu, le bilan se présente comme suit: 

  • Côté FDLR, 71 morts, 2 capturés et 16 redditions;
  • Côté Maï-Maï alliés aux FDLR, 7 morts;
  • Côté FARDC, 7 militaires tués et 10 blessés. 

Les opérations militaires à Walikale sont menées conjointement par les unités FARDC venues du Nord et Sud-Kivu. 

Celles-ci se déroulent au nord et sud de Walikale, surtout à:

  • Otobora,
  • Kashaliro,
  • Kimua,
  • Kishanga,
  • Ntonto,
  • Mubi, etc.

Sondage

Trois regroupements de l’opposition appellent à une journée « ville morte » le 16 février prochain à Kinshasa pour exiger le respect de la constitution en rapport avec l’élection présidentielle. Selon vous :