Kinshasa: un panel des Nations unies pour auditionner les victimes des violences sexuelles en RDC

Dans un communiqué de presse, rendu public mercredi 29 septembre à Kinshasa, les Nations unies ont annoncé la mise sur pied d’un panel qui devrait auditionner les victimes des violences sexuelles en RDC. Cette équipe devrait débuter ses travaux le jeudi 30 septembre dans l’Est de la RDC, rapporte le même document.

 

Le panel onusien devrait commencer ses consultations avec les victimes des violences sexuelles à Bukavu au Sud-Kivu. Ses travaux devraient s’étaler jusqu’au 10 octobre et s’étendre dans plusieurs autres provinces du pays. 

Il a la mission de dialoguer avec les victimes sur leurs expériences et leurs opinions en termes de justice et de réparation. 

Durant ces auditions, les victimes devraient se prononcer sur les différentes mesures de réintégration, notamment judiciaire, médicale, psycho-sociale et  socio-économique pour répondre à leurs besoins. 

Le calendrier du panel prévoit un forum le 12 octobre à Kinshasa à l’issue des auditions. 

Ce forum devrait permettre aux membres de cette équipe de présenter leurs observations préliminaires et discuter avec différents partenaires, dont le gouvernement et la société civile. 

Présidé par la haut-commissaire adjointe aux Droits de l’homme, le panel est composé de Elisabeth Rehn, membre du conseil d’administration du Fond de réparation aux victimes à la CPI et du Docteur Denis Mukwege, directeur de l’hôpital Panzi de Bukavu.

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: