Tenafep: les finalistes du primaire de Dungu manqueront à l'appel

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.Enseignants et élèves d’une école à Kinshasa, 19/11/2011.

Enseignants et élèves d'une école à Kinshasa, 19/11/2011.

Les élèves finalistes de l’école primaire de trois localités du territoire de Dungu dans le  district du haut Uele ne passeront pas  le Test  national de fin d’études primaires (Tenafep) qui démarre le jeudi 2 juin. Selon le président de la société civile du territoire de Dungu, les valises contenant les items de Tenafep destinés  aux centres de ces  localités traînent encore à Dungu centre, à cause de l’insécurité sur les tronçons routiers.

Il s’agit des localités de Doruma, Ngilima et Bangadi situées à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Dungu centre dans la Provonce Orientale.

Le président de la société civile  a indiqué que les superviseurs des centres ont refusé également de se déployer dans ces localités. Ils redoutent les attaques de rebelles ougandais de LRA sur l’axe  routier Dungu-Bangandi.

La même source précise que l’année dernière,  beaucoup d’élèves finalistes de l’école primaire de cette région n’avaient pas passé cette épreuve de fin de cycle notamment dans la localité de Bangadi située à 125 kilomètres au nord-ouest de Bunia, toujours à cause de l’insécurité.

Le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, EPSP,  a déclaré qu’une session spéciale sera organisée prochainement pour les élèves finalistes du primaire aux villages concernés de Doruma, Bangadi et Ngilima ainsi que pour une cinquantaine d’autres élèves de la région réfugiés au Sud Soudan.

Dans d’autres villages dont Sambia et Naparka, les élèves finalistes ont également risqué de ne pas présenter ces épreuves.

Selon la société civile locale, les finalistes de ces localités ont parcouru plus de 40 Kilomètres à pied  pour se rendre dans les centres d’examen à Nagero et à Gangala,  sous escorte des militaires des Forces armées de la RDC.

A lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: