Fizi : viols massifs à Nyakiele, 70 victimes en une nuit

Plus de soixante femmes ont été victimes des viols massifs, dans la nuit du 11 au 12 juin, à Nyakiele dans le groupement de Balala. L’information a été livrée, mercredi 22 juin, à Radio Okapi par le député provincial élu de Fizi Jean Marie Ngoma Haliyamtu citant des « sources sûres » qu’il n’a pas nommées. Ces crimes sont imputés aux hommes d’un certain colonel Kifaru, en cavale.

Le député provincial Jean Marie Ngoma Haliyamtu, dénonce ces exactions  en ces termes :

«Ces hommes pillent les centres de santé, les téléphones, les chèvres, les biens de la population et obligent certaines personnes aussi à transporter leurs bagages. Mais le cas le plus grave est celui des viols massifs qu’ils ont commis à Nyakiele. Les informations que j’ai des sources sûres parlent de plus de 60 femmes violées par ces troupes. Selon des sources médicales, les malades ne peuvent plus aller se faire soigner sur place à Nyakiele où le centre de santé a été pillé. Les populations sont dans le désespoir total.»

Le député Ngoma signale également la fuite de  certaines femmes vers la zone de santé de Nundu et demande à toutes les personnes de bonne volonté d’assister les victimes.

Interrogés, les activistes des droits de l’homme sur place à Fizi confirment la survenue de ces faits. Ils disent avoir recueilli sur place des éléments de preuve sur les victimes. Ces dernières ont fini par parler après avoir caché  les faits par pudeur.

Selon ces sources,  les hommes du colonel Kifaru (qui a fui la formation pour le régiment de Kananda) ont agressé des femmes de 18 à 90 ans, la nuit de leur arrivée à Nyakiele après que les habitants aient déserté ce village.

Lire aussi:

Sondage

Les élèves de certaines localités de Beni ne pourront pas reprendre le chemin de l’école à cause de l’insécurité, ont récemment constaté des députés de ce territoire du Nord-Kivu. Selon vous, il faudrait: