RDC: présidentielle 2011, Etienne Tshisekedi dépose sa candidature

Etienne Tshisekedi dépose sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoEtienne Tshisekedi dépose sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Etienne Tshisekedi dépose sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi, a déposé sa candidature pour l’élection présidentielle, lundi 5 septembre au Bureau de réception et de traitement de candidature (BRTC), au siège national de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à Kinshasa.

Des milliers de militants de l’ UDPS et d’autres  partis  politiques  alliés l’ont accompagné.

Le député national, Lisanga Bonganga, qui soutient la candidature d’Etienne Tshisekedi a affirmé que c’était un grand jour pour l’opposition politique congolaise et pour le peuple congolais.

Le président de l’UDPS a déclaré qu’il respectait le point de vue des partis politiques qui manifestent des réticences quant à sa candidature à l’élection présidentielle de novembre 2011.

Des partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des opposants et des journalistes le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, devant le bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des opposants et des journalistes le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, devant le bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les éléments de la Pnc le 5/9/2011 sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les éléments de la Pnc le 5/9/2011 sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les partisans de l’opposition le 5/9/2011 sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les partisans de l’opposition le 5/9/2011 sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A gauche, la police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A gauche, la police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police encadre les partisans de l’UDPS le 5/9/2011 à Kinshasa, lors du dépôt de la candidature d’Etienne Tshisekedi pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au centre, Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS, pose avec quelques opposants et  personnels de la Ceni après le dépôt de sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Au centre, Etienne Tshisekedi, président de l’UDPS, pose avec quelques opposants et personnels de la Ceni après le dépôt de sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A droite, Etienne Tshisekedi dépose sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à  Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

A droite, Etienne Tshisekedi dépose sa candidature pour la présidentielle 2011, le 5/09/2011 au bureau de réception, traitement des candidatures et accréditation des témoins et observateurs de la Ceni à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

«Je suis démocrate, je respecte les opinions de tous,» a-t-il indiqué avant d’ajouter qu’il mettait fin au processus de consultation avec les autres partis.   

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le mardi 30 août, Etienne Tshisekedi avait accepté sa désignation par plus de quatre-vingts partis et regroupements politiques de l’opposition comme candidat commun de l’opposition.

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba,  de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe, de l’Union des forces du changement (UFC) de Kengo wa Dondo n’avaient pas participé à cette désignation.

Pour ces partis, l’opposition doit se concerter autour d’un programme commun et ensuite dégager la personne qui incarnerait mieux les idéaux de l’opposition pour la présidentielle de 2011.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: