Campagne électorale: Mobutu Nzanga en tournée au Bas-Congo

Nzanga Mobutu devant la presse après le dépôt de sa candidature pour la présidentielle 2011, le 7/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à  Kinshasa. Radio Okapi/ Photo TshimiNzanga Mobutu devant la presse après le dépôt de sa candidature pour la présidentielle 2011, le 7/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo Tshimi

Nzanga Mobutu devant la presse après le dépôt de sa candidature pour la présidentielle 2011, le 7/09/2011 au bureau de réception et de traitement des candidatures à la présidentielle à Kinshasa. Radio Okapi/ Photo Tshimi

Candidat n°9 à la présidentielle en RDC, François-Joseph Mobutu Nzanga a entamé sa campagne électorale, dimanche 20 novembre, par la ville de Matadi, chef-lieu du Bas-Congo. Le président national de l’Union des démocrates mobutistes (UDEMO) a dévoilé son projet de société devant ses sympathisants, regroupés au club du 20 mai, dans la commune de Kikanda.

Le programme du parti mobutiste est axé sur l’autonomie de gestion pour les  provinces, la restauration de l’autorité de l’Etat et l’économie au service du développement de la RDC.
«Je vais parachever le processus de décentralisation pour permettre à chacune des provinces de se prendre en charge et de répondre à leurs préoccupations», a déclaré Mobutu Nzanga qui fait allusion notamment à la desserte en électricité, en eau potable, à la question de la formation professionnelle ou universitaire qui, selon lui, doit être prise en charge par le gouvernement.

Le candidat numéro 9 se propose, une fois élu à la magistrature suprême, de relancer les secteurs porteurs de croissance et d’emploi dont l’agriculture, les mines et les infrastructures.

Le président de l’UDEMO pense également à la restauration de l’autorité de l’Etat avec l’instauration d’une justice pour tous.

«Il faudrait une armée qui soit républicaine, si nous voulons cette politique sociale qui nous tient tant à cœur et une économie qui soit au service de notre développement», a conclu Mobutu Nzanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: