Elections-RDC: l’OIF appelle au respect des principes démocratiques

En avant-plan, une électrice entrain de voter le 28/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John BompengoEn avant-plan, une électrice entrain de voter le 28/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

En avant-plan, une électrice entrain de voter le 28/11/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un communiqué daté du vendredi 20 janvier, le Secrétaire général de la Francophonie recommande l’apaisement et le respect des principes démocratiques dans la poursuite du processus électoral en RDC. Selon le texte, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) offre sa disponibilité d’accompagnement, précisant qu’elle ne prend position en faveur d’aucune partie au processus électoral.

Pour le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, il est impérieux que toutes les dispositions soient prises par les institutions concernées afin que le processus électoral se poursuive dans les meilleures conditions de rigueur, de transparence et d’équité. Il a déclaré:

«Le peuple congolais, qui s’est largement déplacé pour voter, attend beaucoup de ces élections. Il aspire à un progrès significatif de la démocratie et du respect des droits et libertés. Il ne faut pas décevoir ces aspirations légitimes

Selon Abdou Diouf, l’intérêt supérieur du pays exige que tout recours à la violence et à la provocation soit évité. Il recommande notamment un traitement plus responsable et plus impartial des résultats des élections législatives.

Et en cas de contestations, le secrétaire général de l’OIF conseille de ne recourir qu’aux voies légales. Il invite également la Cour suprême de justice à dire réellement le droit au cours des contentieux électoraux. La Francophonie émet ainsi le vœu de voir la RDC réussir dans la paix sa marche vers la démocratie.

L’Organisation internationale de la francophonie regroupe 56 Etats membres à travers les 5 continents.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: