Nord-Kivu: une nouvelle motion de défiance contre le gouverneur Paluku

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu. (droits tiers)Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu. (droits tiers)

Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu. (droits tiers)

Une motion contre le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, a été déposée, lundi 6 février, au bureau de l’assemblée provinciale, qui devrait la transmettre, dans les 48 heures, au concerné. Elle est signée par vingt deux de quarante deux députés que compte cette assemblée.

Les signataires de la motion accusent Julien Paluku Kahongya, non seulement d’avoir interdit à l’assemblée provinciale de travailler mais aussi de faire obstruction au déroulement d’une mission de contrôle, qui devrait inspecter sur sa gestion des six derniers mois. L’initiateur de la motion, le député provincial Muhindo Nzandi Butondo, explique:

«Le gouverneur a empêché la commission d’enquête parlementaire à pouvoir travailler, allant même jusqu’à boucler l’enceinte de l’assemblée provinciale. Et les députés provinciaux ont conclu qu’il y avait des indices sérieux de détournement des fonds, qu’il a voulu cacher. Comme il nous empêche de travailler, c’est-à-dire qu’il n’a plus confiance en nous. Et, nous aussi, nous retirons notre confiance en lui

Cette motion est signée par la majorité absolue des membres de l’assemblée provinciale, a-t-il précisé. «Tout ce qu’on peut demander au gouverneur, c’est qu’il n’a plus d’autres choix que de quitter et laisser la province être, cette fois-ci, dirigée par des gens qui ont le souci de la population», a conclu Muhindo Nzandi Butondo.

Julien Paluku a estimé, de son côté, que ce document signé par les pétitionnaires n’était qu’un «tract signé dans la rue».

C’est n’est pas la première fois que le gouverneur Paluku est visé par une motion, notamment pour malversations financières. La motion de défiance lancée contre lui ayant été rejetée, le 1er décembre 2007, par la plénière de l’assemblée provinciale à l’issue d’un vote : vingt-sept députés provinciaux s’étaient exprimés contre la motion de défiance et quinze autres, pour.

Une autre lancée contre lui n’avait pas pu être soumise au vote au cours de la plénière du 15 octobre 2009, au motif que le quorum de 2/3 requis par le règlement intérieur n’était pas atteint.

Un mois après, le bureau de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu avait déposé à la cour d’appel de Goma le rapport de la commission d’enquête sur la gestion du budget 2008 et du 1er trimestre 2009. Ce rapport avait relevé plusieurs griefs de mauvaise gestion.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Goma: une motion de défiance contre le gouverneur Julien Paluku

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout:

Sanctionner les magistrats qui ne rendent pas justice correctement
47% (589 votes)
Améliorer les conditions salariales des magistrats
30% (376 votes)
Sensibiliser les magistrats sur l’importance de résister aux pressions
23% (292 votes)
Total votes: 1255