Nord-Kivu : de nombreux Congolais se refugient chaque jour en Ouganda

Population fuyant les FDLRPopulation fuyant les FDLR

Population fuyant les FDLR

En moyenne, quarante personnes franchissent chaque jour le poste frontalier de Bunagana pour se réfugier en Ouganda. Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) à Rutshuru a visité le week-end du 10 au 11 mars ces réfugiés congolais dans le camp de transit de Nyakabande. Selon le chef de bureau du HCR à Rutshuru, ces habitants disent fuir l’insécurité dans leur région.

Ces déplacés proviennent des groupements de Mbiza et Jomba, dans le territoire de Rutshuru, et de Mushaki, dans le Masisi.

Une femme réfugiée dans le camp de Nyakabande est partie de Mushaki, dans le Masisi, après la disparition de son mari.

« Ça fait plusieurs mois qu’on tue et enlève des gens pendant la nuit. Mon mari aussi a été enlevé. Et comme je n’ai pas les moyens de nourrir les enfants, les gens m’ont conseillé d’aller en Ouganda », témoigne-t-elle.

Le HCR compte évaluer le nombre de ces réfugiés avant de les transférer dans le camp de Nakivale à Kampala.

« La moyenne est de quarante, mais il arrive des jours comme les jours de marché où les collègues de l’autre côté reçoivent jusqu’à cent personnes par jour », affirme Patrice Dossou du HCR.

L’administrateur du territoire de Rutshuru pense plutôt que ces Congolais se réfugient en Ouganda pour des raisons économiques. D’après lui, ils manquent d’espace pour cultiver la terre.

Lire aussi radiookapi.net :

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout:

Sanctionner les magistrats qui ne rendent pas justice correctement
47% (589 votes)
Améliorer les conditions salariales des magistrats
30% (376 votes)
Sensibiliser les magistrats sur l’importance de résister aux pressions
23% (292 votes)
Total votes: 1255