L’Afrique du Sud expulse 30 Congolais vers Lubumbashi

Trente Congolais expulsés de l’Afrique du Sud pour séjour irrégulier sont arrivés à Lubumbashi, le dimanche 6 mai. Ils sont tous incarcérés à la prison centrale de la Kasapa où ils déplorent leurs conditions de vie. L’administration pénitentiaire affirme cependant que ces personnes ne sont pas des détenus.

Les expulsés, dont deux femmes, sont tous des majeurs. La plupart d’entre eux sont des ressortissants des provinces du Katanga, Sud-Kivu, Nord-Kivu et Kinshasa. Ils ont été acheminés à la prison de la Kasapa le jour même de leur arrivée dans la capitale du cuivre.

Ces expulsés ont indiqué qu’ils provenaient de différents centres de transit de l’Afrique du Sud. Certains d’entre eux ont affirmé avoir été embarqués de force par la police sud africaine. D’autres disent avoir volontairement souscrit au rapatriement.

Les inspecteurs judiciaires procédaient, mardi matin, à leur identification sur réquisition du parquet général près la cour d’appel de Lubumbashi. L’administration pénitentiaire a confirmé pour sa part qu’il n’y a aucune poursuite judiciaire engagée contre eux. Il s’agit d’une procédure d’ordre administratif et à titre d’information, indique-t-on.

Les expulsés se sont plaints de mauvaises conditions de vie dans la prison et se disent inquiets pour leur sécurité. Ceux qui doivent aller dans d’autres provinces disent n’avoir pas de moyen pour atteindre leurs milieux d’origine.

Au mois de février dernier, cinquante deux Congolais expulsés toujours de l’Afrique du Sud ont passé plusieurs jours à la même prison, avant de regagner leurs milieux d’origine.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: