Nord-Kivu : les militaires lancent une offensive pour reprendre les collines de Runyoni

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Après environ une semaine d’accalmie, des combats opposent depuis ce lundi 4 juin dans la matinée les militaires congolais et les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) dans les collines de Runyoni, près de la localité de Bunagana en territoire de Rutshuru. Selon les habitants de Bunagana, c’est depuis 5 heures locales que des tirs à l’arme lourde sont entendus. Des sources des Forces  armées de la RDC (FARDC) dans la région signalent que ce sont les militaires qui ont lancé l’attaque pour déloger les rebelles de ces collines.

Les mêmes sources affirment que depuis le début des combats, les militaires ont déjà repris trois collines dont Tchanzu et progresseraient actuellement vers la colline « stratégique » de Runyonyi.

Dans la localité de Bunagana située à près de 10km au Nord-Est du lieu où se déroulent les combats, certains habitants se refugient déjà en Ouganda.

Des sources locales indiquent que les habitants des localités situées entre les groupements Jomba et Bweza ont également commencé à fuir et se dirigent vers Rubare et Rutshuru-centre.

Les rebelles du M23 occupent les collines de Runyonyi depuis plus d’un mois.

Au milieu du mois de mai, les habitants de Bunagana s’étaient réfugiés en Ouganda à la suite des affrontements entre ces rebelles et l’armée dans leur localité avant de revenir, rassurés par la présence des casques bleus de la Monusco et des FARDC autour des collines de Runyoni et Chanzu.

Lire aussi  sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: