Nord-Kivu: les FARDC reconquièrent le camp militaire et la cité de Rumangabo

Quelques armes lourdes de Fardc lors du défilé du 30 juin 2010 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repris le contrôle de la localité de Rumangabo, 50 km de Goma en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu, après un jour d’occupation par la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23). En revanche, plusieurs sources sur place ont attesté que les rebelles du M23 ont reconquis la cité de Kiwanja, 75 km de Goma, depuis ce mercredi 25 juillet après midi. 

Ce sont les unités des FARDC en provenance de Rugari, à plus de 40 km de Goma, qui ont récupéré  la localité de Rumangabo, tenue depuis mardi soir par les combattants du M23. Même «le camp militaire de Rumangabo est actuellement sous le contrôle des troupes gouvernementales », ont précisé des sources locales.

Par ailleurs, la cité de Kiwanja est contrôlée depuis cette fin d’après midi par les rebelles du M23, selon les mêmes sources.

Les FARDC étaient parvenues à repousser les rebelles au cours des combats de cet avant midi à Rutshuru-centre. Mais, des témoins sur place ont attesté que le M23, qui a renforcé ses troupes, a repris le contrôle de cette cité dans les après-midi.

Ces rebelles tenaient aussi leurs positions à Kalengera, 60 km de Goma, d’où les FARDC tentaient de les déloger, selon toujours des témoins.

La Monusco, engagée aux cotés des FARDC, continuait, elle, de pilonner les positions du M23 là où se déroulent les combats.

De violents combats ont opposé les deux parties, depuis ce mercredi matin, dans la cité de Kiwanja, à Rutshuru-Centre et à Kalengera. Sans avancer de bilan, des sources sur place ont affirmé que la Monusco a mis à contribution ses hélicoptères de combat pour appuyer l’armée régulière.

Les FARDC ont réussi mardi à déloger à Rugari, environ 40 km de Goma. Des affrontements à l’arme lourde avaient repris le même mardi matin entre les FARDC et M23 dans les villages de Kakomero et Mwaro, à plus ou moins 2 km de Kibumba. Les rebelles avaient contourné les positions de l’armée régulière, en passant par les localités de Ngugo, Bisoko et Rwaza dans le groupement de Rugari, à plus de 50 km de Goma, chef-lieu de la province.

Ces combats ont provoqué des milliers de déplacés internes dans cette contrée. Certains habitants de Kiwanja et Rutshuru ont trouvé refuge à la base de la Monusco à Kiwanja. D’autres populations de Kibumba, proche de Rugari, ont afflué vers Kanyaruchinya, à 7 km de la ville de Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout:

Sanctionner les magistrats qui ne rendent pas justice correctement
47% (589 votes)
Améliorer les conditions salariales des magistrats
30% (376 votes)
Sensibiliser les magistrats sur l’importance de résister aux pressions
23% (292 votes)
Total votes: 1255