Nord-Kivu : la ville de Goma est sous le contrôle des FARDC, selon le colonel olivier Hamuli

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

La ville de Goma au Nord-Kivu est sous le contrôle des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), a assuré mercredi 1er août le porte-parole de l’armée dans la province, le colonel Olivier Hamuli. Il a appelé les habitants à vaquer librement à leurs occupations et à ne pas se fier aux rumeurs sur la chute de la ville aux mains des rebelles du Mouvement du 23 mars (M23).

Le colonel Olivier Hamuli a aussi indiqué que des mesures sont prises par les autorités pour sécuriser la ville de Goma.

Les deux parties en conflit observent une accalmie depuis dimanche 29 juillet sur les lignes de front. Les insurgés occupent les localités de Rugari, Rumangabo, Kalengera, Rubare, Rutshuru – Centre et Kiwanja au Nord de Goma-le chef lieu de la province-alors que l’armée contrôle Kibati, kibumba et ses environs, a affirmé le colonel Olivier Hamuli.

La Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)-qui combat aux côtés des forces gouvernementales depuis le déclanchement de la guerre au mois de mai- a déployé en patrouille les chars et les blindés dans tous les coins névralgiques de la ville de Goma.

La cité de Bunagana, poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda, est devenue l’un des principal bastions du M23.

Par ailleurs, des sources humanitaires annoncent que plus de huit mille ménages de déplacés enregistrés à Kanyaruchina vivent sans assistance depuis plus de deux semaines.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: