Butembo : la radio Soleil fermée après la diffusion d’un enregistrement du porte-parole du M23

Un monument au centre de la ville de Butembo (photo tabisite.com)

Le maire de la ville de Butembo a décidé, samedi 4 août, la fermeture de la radio Soleil qui aurait diffusé dans un journal un enregistrement du porte-parole de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) qui sévit au Nord-Kivu depuis le mois de mai dernier. Le responsable rebelle aurait appelé les habitants de Butembo à se désolidariser des Forces armées de la RDC (FARDC). Mais pour le fondateur de cette radio, Muhindo Wema, le porte-parole du M23 a été interrogé au cours d’une édition du journal au sujet du lien supposé entre le mouvement rebelle et un groupe Maï-Maï qui a attaqué, vendredi dernier, les localités de Kasindi et Lubilia.

Muhindo Wema affirme que la mesure du maire interdit aussi au journaliste qui a présenté le journal de prester dans aucune autre radio de Butembo.

Il estime que toutes ces décisions sont injustes, affirmant que c’est par souci d’équilibre que le  porte-parole du M23 a été interrogé.

« Nous avons fait notre devoir de journaliste normalement : vouloir donner l’information et l’équilibrer », explique-t-il.

Le fondateur de la radio Soleil rappelle qu’une autre radio de Butembo, Liberté, a été fermée il y a deux mois et demi pour la même raison.

« Si c’est comme ça que ça doit marcher, toutes les radios vont être fermées à part celles qui répondent aux ordres des politiciens », déclare-t-il.

Par ailleurs, Muhindo Wema dit être convaincu que le maire a été induit en erreur « par certains individus qui veulent discréditer sa radio ». « Il s’en rendra compte et lèvera cette mesure pour que radio Soleil reprenne ses émissions », espère-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (263)
Dialogue (145)
Ceni (59)
Beni (52)
Kinshasa (47)
Opposition (46)
Police (44)
FARDC (40)
Monusco (32)
Cenco (31)
Linafoot (30)
UDPS (29)
Elections (26)
élection (24)
ADF (23)