Tshikapa: des membres d’un groupe d’initiation accusés d’avoir tué un homme

Carte de Tshikapa au Kasaï Occidental

La police recherche les membres d’un groupe d’initiation  et de rite de circoncision, accusés d’avoir tué un homme dans la nuit de jeudi à  Walesa, chef-lieu du territoire de Tshikapa (Kasaï-Occidental). Ils auraient passé à tabac le père d’un enfant retenu dans le site d’initiation.

Cet homme  avait réclamé son fils de la tribu Lunda, enfermé dans un camp d’initiation à la tradition Tshokwe au village Walesa, situé à 50 kilomètres de Kamonya, selon le témoignage des habitant de Walesa. Le père s’opposait à la présence de son enfant dans ce camp. Les responsables lui exigeaient la rançon d’une chèvre pour récupérer son fils.

Toujours selon les mêmes sources, l’incompréhension entre les deux parties a dégénéré lorsque le père du garçon a incendiédes cases du camp, dans la nuit de jeudi.  Celui-ci a été copieusement battu sur ordre du responsable du camp, jusqu’à rendre l’âme le vendredi matin.

Le commandant du sous-commissariat au poste frontalier de Mawanda dit avoir largué ses équipes sur terrain pour retrouver les coupables. Actuellement, les initiés et leurs maitres se seraient réfugiés en brousse.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: