Force neutre: le Palu propose le renforcement du mandat de la Monusco

Conférence de presse du Parti Lumumbiste Unifié(Palu) le 22/08/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Parti lumumbiste unifié (Palu) propose que soit renforcé le mandat de la Monusco pour la rendre dissuasive au lieu de déployer une « force internationale neutre » à la frontière entre la RDC et le Rwanda pour combattre les groupes armés actifs dans l’Est de la RDC comme l’avaient décidé en juillet dernier les chefs d’Etats des Grands Lacs à Addis-Abeba (Ethiopie).

La position du Palu a été exprimée, mercredi 22 août à Kinshasa, au cours d’une conférence de presse animée par son secrétaire permanent, Godefroid Mayobo.

«L’unité de la RDC restera intacte et les rébellions seront vouées à l’échec. L’histoire l’a si bien démontré», a-t-il affirmé.

Le parti lumumbiste qui célébrait ses 48 ans d’existence et ses 52 ans de lutte politique a accusé les rebelles du M23 de traitrise:

«Vous ne pouvez pas prétendre faire la plaidoirie du peuple sur lequel vous faites des victimes. C’est de la traitrise qui n’a jamais donné la gloire».

Godefroid Mayobo a, par ailleurs, qualifié de positive la gestion de la RDC au cours des cinq dernières années avec Antoine Gizenga et Adolphe Muzito, tous deux, Premiers ministres issus du Palu.

Le secrétaire permanent du Palu a toutefois reconnu que le bonheur promis aux Congolais n’est pas encore absolu et qu’il y a encore du chemin à parcourir.

«Nous sommes partis de la déliquescence de l’Etat, de la dictature, de l’absence de paix, d’un budget dérisoire. Nous avons débuté le rétablissement de tout cela avec la réhabilitation des infrastructures et nous sommes sur la bonne voie», a-t-il conclu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: