Kasaï Oriental : 5 personnes proches du colonel dissident John Tshibangu arrêtées

Cinq personnes de l’entourage du colonel dissident John Tshibangu ont été arrêtées, dimanche 26 août à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Les services de sécurité de la province indiquent qu’elles sont accusées d’atteinte à la sureté de l’Etat et de complicité avec le colonel déserteur. L’arrestation de ces personnes sur les onze recherchées intervient au lendemain de l’arrivée dans la ville d’une délégation de l’Agence nationale des renseignements (ANR) venue de Kinshasa.

Parmi les personnes arrêtées, les services de sécurité citent :

  • Le directeur provincial de la DGM
  • Un journaliste et responsable de la Radio Télévision Autonome du Sud Kasaï, émettant du territoire de Miabi
  • Un officier de l’armée, travaillant pour la presse militaire
  • Un travailleur des établissements Roffe Congo et ancien technicien à la radio Lisanga.
  • Un responsable de l’UDPS ville de Muene-Ditu.

Toutes ces personnes arrêtées ont été transférées à Kinshasa, précisent lses services de sécurité de la province.

Le ministre provincial de l’Intérieur, Hyppolite Mutombo Mbwebwe, a expliqué que cette arrestation va leur permettre de recouper des informations pouvant conduire à l’arrestation de l’officier dissident John Tshibangu.

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental s’est engagé à fournir tous les efforts pour arrêter John Tshibangu. Il a déployé trois cents militaires et policiers pour le rechercher.

Le colonel déserteur John Tshibangu a annoncé jeudi 16 août la création d’un nouveau groupe armé « le Mouvement pour la revendication de la vérité des urnes ». Il s’est autoproclamé lieutenant général après avoir quitté dimanche 12 août les rangs des Forces armées de la RDC (FARDC), avec dix-huit hommes de troupe. Il occupait le poste de chef d’Etat major de la 4e région militaire des FARDC au Kasaï-Occidental.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

«Une enquête indépendante, transparente et crédible est nécessaire pour traduire en justice les auteurs et les instigateurs des violences» du 19 et 20 septembre derniers, a déclaré la haute commissaire adjointe de l’ONU aux droits de l'Homme, Kate Gilmore. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (281)
Dialogue (216)
Ceni (64)
Beni (64)
Opposition (64)
Edem Kodjo (57)
Monusco (54)
FARDC (54)
Kinshasa (54)
Police (47)
UDPS (39)
ADF (33)
Lubumbashi (27)
élection (25)
Elections (25)
Nord-Kivu (24)