Province Orientale: Morgan, le tueur des okapis, blessé aux combats contre les FARDC

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont blessé par balle le chef milicien Paul Sadala alias Morgan et tué un de ses proches, jeudi 23 août, au cours des affrontements dans la localité de Pangoy, située à 120 km de Mambassa, au Sud de Bunia (Province Orientale).

La nouvelle de sa blessure est parvenue mardi à Mambassa où des sources proches de la victime indiquent qu’elle aurait été touchée au niveau de la cuisse. Selon des sources concordantes, Morgan a été touché au moment où il tentait de lancer l’assaut sur le village de Pangoy qui est actuellement sous contrôle des Forces armées de la RDC (FARDC). Ces dernières n’ont pas encore mis la main sur lui.

La semaine dernière, les FARDC ont lancé l’opération de neutralisation du chef milicien Morgan et ses hommes dans le secteur de Pangoy.

Lundi 27 août, les chefs coutumiers, les députés ainsi que la société civile avaient exprimé leur ras-le-bol au ministre de l’Intérieur, Richard Muyej Mangez, devant la situation sécuritaire précaire qui prévaut en Ituri (Province Orientale).

Un accent particulier a été mis sur le territoire de Mambasa où plusieurs attaques des rebelles Simba de Morgan sont enregistrées contre les voyageurs.
«Les Congolais de Mambasa, déplacés de guerre, n’ont reçu aucune assistance, aucune visite du gouvernement central, trois mois durant. Sont-ils moins Congolais que les autres?», s’était plaint Abdalah Pene Mbaka, député national de ce territoire.

De son côté, le ministre Muyej avait assuré au cours de ses multiples consultations que le gouvernement Matata n’avait pas oublié l’Ituri.

Fin juin, Morgan avait mené une expédition dans la réserve naturelle d’Epulu à Mambasa tuant à l’occasion 15 okapis en captivité dans cette aire protégée.

Il avait pris en otage plusieurs villageois qu’il avait amenés dans la forêt, promettant d’autres attaques contre la station d’Epulu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: