Jacquemin Shabani: «Je ne suis pas un voleur et je n’ai volé aucun franc de l’UDPS»

Jacquemin Shabani, secrétaire général de l’UDPS, réagit devant la presse contre la répression de la marche de son parti politique par la police nationale le 29/09/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le secrétaire général déchu de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jacquemin Shabani Lukoo, a accusé, ce lundi 1er octobre à Kinshasa, la commission de discipline de ce principal parti de l’opposition de diffamer sa personne. Il a rejeté les accusations de détournement des fonds portées contre lui par le parti d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

«La Commission de discipline ad hoc de l’UDPS a rendu public des décisions qui diffament ma personne avec des accusations mensongères, comme quoi j’aurais détourné 190 000 dollars américains, 29 000 dollars et d’autres choses», s’est-il plaint, au cours d’une conférence de presse.

Il s’est étonné également de la sanction qui lui a été infligée par cette commission alors que l’affaire de détournement de 300 000 dollars, qui l’oppose à son parti, est en cours d’instruction au parquet.

Il a affirmé avoir versé cette somme comme acompte de la facture d’impression des cartes de membres et des fiches d’adhésion commandées, au mois de septembre 2011 peu avant les élections présidentielle et législatives, à une imprimerie de la place.

Le secrétaire général déchu de l’UDPS a dit se remettre à la justice:

« Je me suis réservé de réagir à toutes ces informations et à toutes ces médisances pour permettre à la justice, qui s’est saisi du dossier, de nous éclairer. Je ne suis pas un voleur et je n’ai volé aucun franc de l’UDPS.»

En revanche, le secrétaire général intérimaire de l’UDPS, Bruno Mavungu, a confirmé que Jacquemin Shabani aurait détourné la somme de 300 000 dollars américains destinée à l’impression des cartes de membres. Une situation qui a conduit la commission de discipline à le déchoir sans l’exclure, a-t-il préciser.

«Pour une opération de 300 000 dollars, Monsieur Shabani ne laisse aucun rapport écrit. Le secrétaire général à l’UDPS est, comme dans le gouvernement ordinaire, le Premier ministre. Je me demande si un Premier ministre peut aller verser de l’argent à un client alors qu’il y a un département des finances

Jacquemin Shabani conteste sa déchéance rendue publique le samedi 22 septembre à Kinshasa. D’autres cadres du parti sont également frappés de mesures disciplinaires pour diverses raisons.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

La session extraordinaire du conseil supérieur de la Magistrature s’est achevée jeudi à Kinshasa. Selon vous, pour assurer l’indépendance de la Magistrature, il faudrait surtout: