Mbandaka : un homme de 30 ans condamné à 15 ans de prison pour viol d'une femme de 88 ans

Une femme victime de viol.

Un jeune homme de 30 ans,  Nonga Is’Imote,  a été condamné à 15 ans de prison  pour le viol d’une femme de 88 ans à Mbandaka dans la province de l’Equateur. Le verdict du Tribunal de grande instance de Mbandaka est tombé le mardi 16 octobre. Le coupable devra aussi payer  quatre millions de Francs congolais (soit un peu plus de 4 000 $ US ) en guise de dommages et intérêts en faveur de la victime.

Dans sa déposition au commissariat de la police de la commune de Wangata,  la victime a indiqué que les faits se sont déroulés lundi 15 octobre dans la soirée, alors qu’elle revenait des champs.

Le jeune homme, armé d’une machette, a surgi devant elle, l’a ligotée, puis violée. L’agresseur lui aurait enfoncé un bâton dans le vagin après l’avoir violé. La victime a donc porté plainte au commissariat contre son bourreau qui habite dans le même quartier qu’elle.

Le dossier, transmis au parquet de grande instance de Mbandaka, a été examiné le mardi même en flagrance par le tribunal de grande instance.

Nonga Is’Imote a avoué son crime et a été reconnu coupable de viol, après le témoignage du médecin qui a examiné la victime. Le ministère public avait requis contre lui une peine de vingt ans de prison ferme.

Le tribunal de grande instance l’a condamné à 15 ans de prison, à 200 000 Francs congolais (soit près de 2 200 $ US) d’amende et au paiement de plus de 4 000 000 de Francs congolais (soit près de 44 000 $ US) de dommages et intérêts en faveur de la victime.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le ministre chargé de l’initiation à la nouvelle citoyenneté a réaffirmé mercredi 2 septembre la détermination du gouvernement à rétablir le rite solennel du salut au drapeau dans les écoles de la RDC. Selon vous, cette pratique: