Katanga: 5 personnes sont mortes de choléra en l'espace d’une semaine à Kitenge et Kalulu

Ce qu’il faut faire pour lutter contre le choléra d’après le MSF. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une  vingtaine de cas de cholera, dont cinq décès, ont été enregistrés en l’espace d’une  semaine,  dans le groupement  de Kalulu  et  à Kitenge- centre, en territoire de Kabongo (Katanga). Cette information a été livrée ce jeudi 8 novembre par le médecin chef  de zone de santé de Kitenge, Dr Willy Mulamba. Le chef  de  poste d’encadrement administratif  de Kitenge, Pierre-Damien Ndombe, confirme l’information, indiquant que le premier cas a été enregistré au mois d’août.

Le docteur Willy Mulamba explique la présence du choléra dans ce coin par l’absence d’hygiène ainsi que les contacts entre les habitants de la cité de Kitenge et ceux du territoire de Malemba Nkulu, où l’épidémie de  cholera a été déclarée il y a de nombreux mois.

Actuellement, la prise en  charge des malades serait assurée par l’OMS  et  le district  sanitaire de Kamina.

Mais le médecin déplore les conditions d’accueil des malades et sollicite l’intervention des autorités provinciales.

« Quand je m’y suis rendu avec d’autres médecins, nous avons noté que certains malades manquaient de lits convenables. C’est sur des nattes qu’ils dorment. Il y a des malades qui manquent même de savon », explique Pierre-Damien Ndombe, le chef de poste d’encadrement administratif de Kitenge.

Par ailleurs, pour stopper la propagation de l’épidémie, le chef  de  poste d’encadrement administratif  de Kitenge assure qu’une équipe circule dans les localités et invite la population au respect des règles d’hygiène.

Mais il dit regretter le comportement des villageois qui ne semblent pas se conformer à ces règles d’hygiène.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: