Province Orientale : la rougeole persiste dans le district sanitaire Tshopo Lomami

Vaccination contre la polio à Lubumbashi, en République démocratique du Congo, le 28 octobre 2010. AFP/Gwenn Dubourthoumieu

AFP/Gwenn Dubourthoumieu

Le médecin chef de district sanitaire Tshopo-Lomami (Province Orientale) a déploré dimanche 11 novembre, devant une délégation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la persistance de la rougeole dans son entité “malgré les efforts fournis”. Selon lui, depuis début 2012, plus de huit mille enfants ont souffert de cette maladie, dont 309 en sont décédés.

Quatre zones de santé sur huit de ce district sont particulièrement touchées par cette épidémie.

Parmi elles, celle de Yahuma arrive en première position. Pour le mois d’octobre seulement, on y a enregistré 692 malades dont 51 sont décédés.

La zone de santé de Yabaondo vient en deuxième position avec 301 cas, dont 2 décès.

Ensuite, la zone de santé Yahisuli, qui a compté, toujours au mois d’octobre, 10 décès sur 141 patients.

Les autres zones de santé présentent quelques nouveaux cas.

Le médecin chef du district sanitaire, le docteur Cyprien Loseya, a plaidé pour un appui en médicaments.

Quant à la société civile du district de la Tshopo, elle se dit inquiète de la persistance de cette maladie.

En plus des médicaments, cette organisation demande l’organisation de campagnes de vaccination contre la rougeole afin de protéger les enfants non encore atteints.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: