Lubumbashi : la Regideso se dispute une concession avec une famille

Monument situé au siège de la régie de distribution d’eau( REGIDESO),sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un bras de fer oppose depuis quelques jours la direction de la Régie de distribution d’eau de la République démocratique du Congo (Regideso) du Katanga à la succession Karera au sujet d’une concession située sur la route du Golf dans la commune Lubumbashi.

Après le verdict du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Lubumbashi établissant la famille Karera comme héritier de la concession querellée entre les deux parties, son mur préservait toujours les écrits, « propriété privée de la Regideso-Katanga ». Cette entreprise publique  continue d’y exécuter les travaux.

Le directeur technique de la Regideso maintient que cette concession est une propriété privée de leur entreprise.

Saisi de cette affaire, mercredi 14 novembre dernier, le TGI de Lubumbashi a dépêché trois huissiers pour effacer ces écrits. L’un des trois huissiers a déclaré que cette concession appartient à la succession Karera telle que l’indique la décision de justice.

« Si la Regideso doit contester la décision de justice, c’est devant cette juridiction qu’elle  doit porter ses revendications, elle doit donc cesser tout trouble de jouissance de cette concession », a-t-il ajouté.

Quelques temps après que les huissiers de la TGI de Lubumbashi ont effacés ces écrits, des policiers ont investi ce lieu.

La Regideso poursuit tout de même les travaux de construction d’une cabine visant à desservir en eau les habitants du quartier Golf.

De  son côté,  la famille Karera déplore la résistance de la Regideso, malgré la décision de justice. Elle se déclare détentrice d’un titre de propriété, dûment hérité de la succession Karera  et invite la Regideso à se conformer au jugement de la justice. Elle craint que cette concession qu’elle estime lui appartenir de droit ne finisse par être spoliée.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: