Julien Paluku: «l’ennemi qui s'était infiltré dans la ville a été éloigné »

Julien Paluku le 8/3/2012 à Goma. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku a affirmé lundi 19 novembre dans la soirée que la ville de Goma est toujours sous contrôle des Forces armées de la RDC. Selon lui, l’ennemi-faisant allusion aux rebelles du M23-qui s’était infiltré dans la ville a été éloigné.

« La population doit savoir que nous sommes dans une situation de guerre au Nord-Kivu. Mais particulièrement pour la ville de Goma, il y a eu effectivement beaucoup de tirs mais à l’heure qu’il est, les forces armées viennent de nous rassurer qu’elles contrôlent toute la situation », a déclaré le gouverneur du Nord-Kivu.

Julien Paluku dit avoir reçu des assurances personnelles après avoir été en contact avec « tous les commandants qui sont dans tous les points chauds de la ville et à l’aéroport. »

Il assure :

« La ville de Goma est tenue par les forces armées de la République démocratique du Congo. Donc les tirs de l’ennemi ont été éloignés et l’ennemi a été évacué et la ville de Goma est sous contrôle de l’autorité légalement établie. »

A la question de savoir si l’ennemi a été évacué d’où et s’il était où exactement, Julien Paluku explique que lorsqu’il y a des combats dans les villes, il y a toujours des infiltrés.

« En pareille circonstances, les combats en ville ne peuvent pas être confondus avec des combats qui se passent en milieu rural. Lorsqu’il y a des combats en ville il y a de l’infiltration et donc lorsque des coups de balles sont entendus, les forces sont déployées dans un rayon donné pour s’assurer que l’ennemi a été évacué », a-t-il dit.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Des violences intercommunautaires ont fait des morts et plusieurs blessés ces dernières semaines dans les territoires de Lubero et Walikale, au Nord-Kivu. Selon vous, pour ramener la paix et la quiétude dans ces milieux, il faudrait surtout :