Bukavu: le colonel Kahasha fait à nouveau défection

Armes à main, les militaires de Fardc concentrés lors du défilé du 30 juin 2010. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le colonel Albert Kahasha dit « Foka Mike » vient à nouveau de faire défection au Sud-Kivu. Il y a une dizaine de jours, il s’était rendu aux responsables des Forces armées de la RDC en présence du gouverneur Marcellin Cishambo et une délégation de députés nationaux élus du Sud-Kivu.

Un responsable militaire a confié qu’il s’agit là d’une double trahison de la part de cet officier qu’il traite d’hypocrite.

Quand il s’était rendu aux FARDC en compagnie de plusieurs chefs miliciens des Raïa Mutomboki et des Nyaturale le 13 novembre dernier, le colonel dissident avait promis que ses hommes restés dans la brousse allaient bientôt rejoindre l’armée.

Les responsables de la 10e région militaire avaient annoncé que ces hommes vont être regroupés dans un site qui sera « prochainement aménagé ».

Marcellin Cishambo s’était réjoui de cette nouvelle, affirmant que cette reddition présage un  retour à la paix dans la province. « C’est plus qu’un sentiment de joie qui m’anime », avait-il confié.

Le Colonel Albert Kahasha était le commandant du 808e régiment des FARDC déployé à Oïcha au Nord-Kivu avant de déserter les rangs de l’armée régulière au mois de janvier dernier avec plusieurs de ses hommes. Il avait emporté des armes et des munitions.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Dans deux conférences de presse séparées hier à Kinshasa, Martin Kobler, le chef de la Monusco et Thomas Periello, envoyé spécial des Etats-Unis dans les Grands Lacs ont réaffirmé la position de la communauté internationale qui tient à voir la RDC organiser la présidentielle et les législatives dans les délais constitutionnels. Selon vous: