Sud-Kivu : le nouveau commandant des forces terrestres appelle les FARDC à la discipline

Des éléments des FARDC au Nord-Kivu (Archives).

Le nouveau chef d’Etat-major de l’armée de terre de la RDC, le général François Olenga, a invité dimanche 25 novembre les Forces armées de la RDC (FARDC) au respect du code de bonne conduite militaire et au respect de la dignité humaine. Il l’a fait au cours d’un conseil de sécurité organisé à Minova, dans le Sud-Kivu, en présence des commandants des huitième et dixième régions militaires, ainsi que des autorités locales.

Le général Olenga réagissait ainsi à des informations de viols et pillages dont se seraient rendues coupables des FARDC à Minova depuis plus d’une semaine.

Plus de seize cas de viol et cent cas de vol ont été enregistrés dans le groupement de Busi Minova depuis jeudi dernier.

Parmi ces victimes de viol, sept sont soignés à l’hôpital général de Minova, selon des sources médicales.

Les autorités militaires locales reconnaissent que les auteurs de ces viols sont des soldats FARDC. Elles affirment que ces « indisciplinés » ont été arrêtés et déférés il y a deux jours à l’auditorat militaire de Bukavu.

Le général Olenga a aussi invité la population à dénoncer les ennemis et à rester solidaire de l’armée congolaise.

Le nouveau commandant des forces terrestres des FARDC a été nommé en remplacement du général Amisi dit « Tango Four », suspendu après avoir été accusé dans un rapport des Nations unies de vendre des armes aux groupes armés qui pullulent dans l’Est de la RDC.

Le général François Olenga a été inspecteur général des FARDC en 2005  puis en juin 2010. Il était commandant des Forces terrestres en 2001 lorsqu’il avait conduit le 3 avril à Mbandaka une délégation de la Communauté de développement économique des pays de l’Afrique centrale et australe (SADC) à la cérémonie de désengagement de trois bataillons des FAC (Forces armées congolaises) et Alliés dans la province de l’Equateur.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sondage

Le gouvernement a interdit la diffusion en RDC du film «L’homme qui répare les femmes» sur l’œuvre du Dr Mukwege, estimant qu’il « porte atteinte à l’honneur de l’armée». Selon vous: