RDC: le président de la prochaine Ceni sera issu de la société civile

Pasteur Ngoy Mulunda, président de la Ceni ce 30/04/2011 a Kinshasa, lors de la publication du calendrier électorale. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Au cours de leur plénière du jeudi 6 décembre, les députés nationaux ont décidé que le président de la prochaine Commission électorale nationale indépendante (Ceni) soit issu de la société civile. Ils ont pris cette décision à la plénière où ils approuvaient le rapport de la commission Politique, administrative et juridique sur la loi modifiant l’institution électorale.

La Ceni rénovée sera composée de 13 membres dont 6 du bureau. «Nous sommes tombés d’accords sur le fait qu’il existe désormais, dans les organes de la Ceni, une plénière. Ce qui n’a pas été accepté au départ par la majorité. Pour éviter l’espèce de confiscation des responsabilités, nous avons défini les attributions de chaque membre du bureau de la Ceni», a expliqué le député Jean-Lucien Busa Tongba.

Les députés nationaux ont également approuvé que les membres de la Ceni soient désignés par la société civile, la majorité et l’opposition parlementaire.

La société civile se prononce
La coalition d’organisations de la société civile congolaise (Conoscic) a dénoncé jeudi la forme que l’on veut donner à la Ceni par les députés nationaux.

Le secrétaire permanent de cette organisation, Jonas Tshombela, appelle les parlementaires de se ressaisir et d’élaborer une loi électorale qui permettra de crédibiliser les élections en RDC.

«Pour nous, une plus grande représentation de la société civile suppose qu’il y ait 60% de nos membres au niveau du bureau et 60% également au niveau de la plénière. Jusqu’ici, la société civile n’est pas représentée, il y a seulement une plus grande représentation de la pesanteur politique. Ca peut nous faire déboucher sur les élections contestées», a déploré Jonas Tshombela.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Sondage

Le Conseil national du travail plaide pour le réajustement du SMIG, le salaire minimum interprofessionnel garanti, actuellement fixé à 3 dollars américains. Selon vous: